Stock épuisé.
En rupture de stock
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

 

Nos offres

Abonnez-vous à la newsletter

Partenaires - Liens

 

Château MASSEREAU - BORDEAUX

Jean-François & Philippe MASSEREAU

zoom

photos non contractuelles

Achat desactivé

Alerte réapprovisionnement
Recevez une alerte par email dès que votre choix sera de retour en stock
Votre e-mail*:

Envoyer cette page à un(e) ami(e)

Détails Produit

"Ils inventent le Bordeaux sans soufre"

descriptif
                                                     

Jean-François et Philippe CHAIGNEAU

Château Massereau

Vins naturels en Graves & Bordeaux Supérieur

                                                    
                                                                                                                       

"Jean-François et Philippe Chaigneau du château Massereau à Barsac sont deux jeunes vignerons passionnés et « forts en gueule »... 

                                                                                                           

Situé à Barsac, à une trentaine de kilomètres au sud-est de Bordeaux, le Château Massereau, un édifice du XVIème siècle ancien relais de chasse des Ducs d’Epernon, domine de ses trois tours les rangs de vigne qui descendent jusqu’au Ciron.

Le domaine, acquis en 2000 par la famille Chaigneau, s’étend sur 19 hectares dont seuls 10 hectares sont plantés et en production, bénéficiant d’appellations d’origines contrôlées : Barsac Sauternes – Graves – Bordeaux Supérieur – Bordeaux Clairet.

Jean-François, qui a choisi d’être viticulteur, a entraîné dans sa passion son frère Philippe.

QUALITE et AUTHENTICITE sont les maîtres-mots, pour donner naissance à des VINS NATURELS, de grand caractère, expressions de leurs terroirs originels.

Une viticulture de l’extrême pratiquée avec passion,

Une remise en question permanente pour la recherche constante d’amélioration à tous les stades de l’élaboration des vins pour offrir des vins AUTHENTIQUES, ORIGINAUX

Une vitiviniculture respectueuse de l’environnement, au profit de la terre préservée et du bien-être des pieds de vigne et du raisin, une culture « biologique », une culture du préventif :

Trois terroirs différents, tous plantés en 6 600-7 000 pieds par hectare possédant chacun leur typicité et leur âme ( 1ha 20 en Barsac,  2 ha en Graves,  6ha 50 en Bordeaux Supérieur), auxquels sont apportés les mêmes soins .

Travail du sol (pas de désherbage chimique)

Travail pratiqué sur les pieds de vigne, entièrement  manuel : ébourgeonnage, épamprage, effeuillage, vendange verte (éclaircissage) pour ne laisser que 6 à 8 grappes sur les vignes de rouge et 4 à 5 grappes sur le Barsac Sauternes.

Récolte également manuelle – panier ou cagette – avec tri méticuleux.

La logique est poussée jusqu’au chai, en bannissant toute chaptalisation, acidification, collage et filtration (ou très légère), en refusant tout intrant œnologique.

 

Ils inventent le Bordeaux sans soufre

Difficile de rencontrer vignerons plus perfectionnistes. Depuis l’achat du domaine en 2000 par leurs parents, Philippe, l’ancien tennisman devenu commercial, et Jean-François, le technicien viticole, ont fait du Château Massereau un athlète de haut niveau du Sud-Bordelais. Hors de toute école, les frères Chaigneau canalisent la nature pour obtenir des expressions profondes. Les rouges sont architecturés, s’écartant parfois de la tradition locale.

LA RVF—MARS 2014

Jean-François et Philippe Chaigneau font partie de cette nouvelle génération de vignerons français qui ont décidé de tout sacrifier pour « réaliser un vin extraordinaire », ce genre de nectars que vous laissez reposer dans votre cave des années avant de le sortir pour le mariage de votre fille. Utopique ? Peut-être. Mais le fait est là : le luxe se vend de mieux en mieux aujourd’hui, et leurs sauternes « cousus main » sont déjà en train de « faire sauter la baraque ».

Leur secret ? Une cueillette grain par grain, par tris successifs (8 à 12 tris) selon le degré de maturité (donc de pourriture) des raisins… « Seuls les grains 100% botrytisés sont prélevés » nous explique Philippe. « Ensuite ils sont pressés très lentement dans un ancien pressoir bois à cliquet, actionné manuellement. La fermentation et l’élevage se font en barriques neuves pour chaque millésime ». Contrairement à bien des liquoreux, les sauternes  du château Massereau ne sont ni chaptalisés ni acidifiés, ni filtrés, ils expriment ainsi naturellement les caractéristiques du millésime : 2001, 2002, 2003 et 2004 ont chacun leur personnalité et même le 2003, qui est le millésime de la canicule, étonne par sa finesse.

Emmanuel Tresmontant - 09-07-2008—Michelin

 


 Découvrez le Château Massereau à travers le travail des vignes avec le cheval
.

Contactez-nousAbonnez-vous à notre newsletter