Stock épuisé.
En rupture de stock
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

 

Nos offres

Abonnez-vous à la newsletter

Partenaires - Liens

 

5 juin 2015 - Le levage ...

5 juin 2015 - Le levage ...

 

2015

                                                                                                                                      

LEVAGE

JUIN
5

Notre équipe vigne :

Pascal & Françoise

​et Moi par intermittence

 

 

                                                                   

Pendant nos travaux fastidieux, nous avons le bonheur de pouvoir admirer ces beautés naturelles !! je vous en donne un petit aperçu ... La floraison a débuté, c'est magnifique !!!

      

Depuis 15 jours, nous avons commencé " les levages".

La vigne pousse comme une liane et les branches peuvent être très longues en fin de saion si on les laisse pousser à leur guise.

Dans le Bordelais - et dans bien d'autres régions viticoles - on pratique le palissage. Cela signifie que les vignes sont guidées et maîtrisées. Pour cela, des piquets en acacia sont plantés tous les 5 mètres environ sur toute la longueur du rang de vignes. Des fils de fer sont tendus d'un bout à l'autre en haut des piquets et à 90 cm du sol. La plupart des nouvelles branches de l'année vont ainsi pouvoir  s'accrocher au fil.

Vu comme cela, on pourrait se dire que c'est simple ! 

Seulement, des récalcitrantes s'écartent du rang et avec leur poids, leur extrémités retombent; d'où la pratique du levage. Pour ce faire, nous avons deux autres fils de fer qui sont attachés aux piquets du bout aux deux extrémités du rang, un de chaque côté de celui-ci. On les appelle "les leveuses". 

Le levage consiste à coincer la vigne entre les leveuses en relevant les deux fils de part et d'autre du rang et en les accrochant entre eux à l'aide d'une agraffe en fer (gros fil de fer tordu en forme de O ouvert). Concrètement, les rangs sont suivis les uns après les autres, on attache les leveuses et on rentre les branches non disciplinées entre ces fils. ce premier travail de palissage est relativement rapide mais intense car il faut faire les 30 hectares en trois semaines !

Pour l'heure, il ne s'agit que du premier levage, la vigne est loin d'avoir fini sa croissance; on refera un passage pour la relever dans 2 semaines environ.

Dès que les levages seront terminés, nous allons "rogner" la vigne (couper les têtes). Je reconnais que ces mots sont un peu barbares ! En fait, à l'aide d'une machine équipée de couteaux sur le haut et les côtés, les extrémités des branches de vigne sont coupées afin de former "un mur de végétation aux angles bien droits".

A quoi ça sert ?

Le palissage des vignes a plusieurs objectifs :

- Augmenter la surface foliaire exposée de la vigne afin d'optimiser la photosynthèse. (ça vous rappelle des souvenirs? mais si, les cours de SVT en classe de seconde)

- Aérer les grappes pour favoriser le bon mûrissement des raisins. Quand les grappes ont de l'air et sont exposées au soleil, elles sont moins exposées aux maladies et cela va nous permettre d'attendre une maturité optimale des graines lors des vendanges.

- Dégager les allées entre les rangs de vigne, afin de pouvoir circuler en tracteur pour les travaux mécanisés.

 

Les levages et relevages devraient se poursuivre jusqu'à la fin du mois de juillet. Ce n'est que le début !

Sans nous vanter, je trouve que cette année, nous avons bien avancé ! Du moins, Pascal et Françoise ont bien bossé, car en ce qui me concerne, c'est plutôt l'ordinateur et le bureau en ce moment. J'avoue que je m'échappe de temps en temps pour aller bosser dans les vignes afin de m'aérer les neuronnes. Ca fait un bien fou !!!

   Retour à la boutique unvindeproducteur.com 
                                                               

Réagissez à nos articles et plus généralement à notre blog.

Vos commentaires sont les bienvenus

Déposez vos commentaires maintenant

                                 

Retour

Accueil

 BLOG  

 

 

Merci de réagir à notre Blog unvindeproducteur.com
Vous nous autorisez à diffuser votre commentaire ? * oui non
e-mail *
Pseudo *
Ville
Vos commentaires *

Contactez-nousAbonnez-vous à notre newsletter