Stock épuisé.
En rupture de stock
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

 

Nos offres

Abonnez-vous à la newsletter

Partenaires - Liens

 

Manoir de la Bellonnière - Chinon

Patrice et Béatrice MOREAU

zoom

photos non contractuelles

Achat desactivé

Alerte réapprovisionnement
Recevez une alerte par email dès que votre choix sera de retour en stock
Votre e-mail*:

Envoyer cette page à un(e) ami(e)

Détails Produit

" Un couple de vignerons passionnés et discrets qui ont su transmettre à leur fils l’amour du vin. Des amis et collègues rencontrés sur des salons des vins avec qui nous avons partagé de nombreux fous rire inoubliables. Domaine à découvrir au plus vite !! "

descriptif
                                                     

Patrice & Béatrice MOREAU

Domaine de la Bellonnière

Chinon

                                                    
                                                                                                                       

" Un couple de vignerons passionnés et discrets qui ont su transmettre à leur fils l’amour du vin. Des amis et collègues rencontrés sur des salons des vins avec qui nous avons partagé de nombreux fous rire inoubliables. Domaine à découvrir au plus vite !! "

                                                                                                           

La traversée de la forêt domaniale est un passage obligé avant la découverte du vignoble de Cravant-les-Côteaux. Le principal village de l’appellation Chinon, baigné par la Vienne, compte une quarantaine de viticulteurs sur 750 habitants. Chez les Moreau, cuves et chai sont à l’ombre du manoir de la Bellonnière, une belle demeure du XVe siècle, jadis propriété des gouverneurs de Chinon. Ici, les Vieilles Vignes remontent à 1929. Tout commença avec le grand-oncle Yves Moreau et son épouse Lucette. Polyculture, élevage, un peu de vigne… En 1976, Patrice arrive sur l’exploitation à 18 ans. En 1982, il intègre le GAEC familial. Dix ans plus tard, il fonde sa propre exploitation et plante 10 ha. Aujourd’hui, les 27 ha constituent une propriété réputée, étalée sur 30 parcelles. Son épouse Béatrice gère la partie commerciale. A 55 ans, Patrice transmet ses secrets à son fils Alexandre, 28 ans.

 

 

Une transmission en douceur.

« Après mon Bac Pro au lycée d’Amboise en 2005, j’ai fait une année de BTS en alternance chez Philippe Alliet, à l’Ouché Mondé de Cravant. Après 2 années chez un autre viticulteur du village, j’étais mûr pour retourner à la Bellonnière, comme salarié en 2008. » Depuis, Alexandre a pris de l’assurance : « Aux vendanges 2012, mon père était cloué au lit par une pneumonie. Cette année-là, j’ai fait le rosé de façon différente. J’ai abandonné un projet d’installation professionnelle pour investir d’abord sur le plan personnel »: une compagne, un enfant, une maison… La relève familiale est en marche.

 

 

 

Contactez-nousAbonnez-vous à notre newsletter