Stock épuisé.
En rupture de stock
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

 

Nos offres

Abonnez-vous à la newsletter

Partenaires - Liens

 

Chateau Grand Moulin - CORBIERES

Jean-Noël BOUSQUET

zoom

photos non contractuelles

Achat desactivé

Alerte réapprovisionnement
Recevez une alerte par email dès que votre choix sera de retour en stock
Votre e-mail*:

Envoyer cette page à un(e) ami(e)

Détails Produit

"La définition de l'audace par Jean-Noël Bousquet, une vraie leçon de vie."

Descriptif
       

Jean-Noël BOUSQUET

Château Grand Moulin

Corbières

 

                   
                                                             

"La définition de l'audace par Jean-Noël Bousquet, une vraie leçon de vie."

                                                            
 

Si aujourd’hui Jean-Noël Bousquet, 60 ans, exploite 120 ha de vignes dont 100 en AOC et 20 en vins de pays et possède une unité de production ultra-moderne, cela ne s’est pas fait tout seul aime-t-il à répéter. Le résultat est vraiment le fruit d’une vocation précoce associée à un travail acharné.

« J’étais fils de négociants, dit-il, et mon père vendait des porcs. Comme tous les gens de ce pays, il possédait une petite vigne (3 ha) pour sa propre consommation. Chez nous on disait : « la buvette »… Dès mon plus jeune âge (vers 8 ans) j’ai su que je ferai ce métier : adolescent je livrais le raisin avec l’envie tenace d’en faire du vin...

"J'ai acheté mon premier hectare à 17 ans, puis en 1978, j'ai profité d'aides accordées aux jeunes agriculteurs pour prendre en fermage 8 ha. Je portais alors mon raisin à la coopérative. L’apprentissage, je l’ai fait sur le terrain et si j’ai suivi quelques formations théoriques, c’est avant tout aux hommes qui m’ont formé que va ma reconnaissance. En 1988 j’achète 24 ha et installe ma cave sur le site d’un ancien moulin au bord de la rivière Orbieu. Mon entreprise croît et ma fierté est alors de parapher mes bouteilles ! Mais le grand essor, je le dois vraiment au coup de pouce québécois ! J’ai été littéralement boosté par ce nouveau marché qui s’offrait à mes produits."

  

L’histoire commence en 1988, J-N Bousquet acquiert 24 hectares et s’installe en cave particulière, c’est la naissance de Grand Moulin. Très enthousiaste à ses débuts, il a failli déchanter devant les difficultés inhérentes à toute entreprise. Mais la 1ère médaille d’or acquise à Montréal en 1994 lui donne un sacré coup de fouet et le voilà reparti plein d’entrain.

Il investit d'importantes sommes dans l'aménagement d'un groupe de bâtiments (Cave d'élevage, gîtes, maison d'habitation…).  Novembre 1999, alors que les lieux venaient à peine d'être inaugurés, des pluies dévastatrices s’abattent sur les Corbières. Une vague submerge les bâtiments, détruisant tout sur son passage. Jean-Noël Bousquet assiste, impuissant, à l'écroulement de l'édifice.

 Soutenu par tous les témoignages de solidarité et par la formidable énergie qui l'anime, Jean-Noël Bousquet parvient à « se reconstruire » sur la commune de Lézignan.

 Dans un premier temps, il a privilégié l'outil de production. La cave de vinification est opérationnelle depuis l'été 2001, elle dispose d'une unité de production sophistiquée, dotée d'une cuverie tronconique en inox ultra moderne avec régulation des températures intégrée. Les résultats enregistrés sur le millésime 2001 confortent Jean-Noël Bousquet dans le bien-fondé de ses choix.

 Côté vignoble, Jean-Noël Bousquet plante et achète, surtout de la Syrah, cépage incontournable. Parallèlement, il restructure le vignoble existant. Hyper actif – ancien grand consommateur de tabac - il se remet en permanence en question. Rien ne l’insupporte plus que les techniciens qui appliquent une connaissance livresque dans leurs gestes quotidiens, sans chercher à tirer les enseignements du terrain. Aussi, pour parvenir à créer des Corbières portant sa signature, il est sur tous les fronts : à la vigne, son lieu de prédilection, en cave, chez les clients…

 Au chapitre folie ou investissement irrationnel, Jean-Noël Bousquet a acquis une ancienne carrière de gypse (1 500 m2 sous terre) qui devrait prendre la forme d’un chai d'élevage si, selon ses propres termes, "Dieu lui prête vie et les banquiers l'argent".

"Les montagnes des Corbières ont trempé des hommes de caractère qui sélectionnent et marquent leur terroirs. Jean-Noël BOUSQUET, bâtisseur en quelques années d'un vignoble exemplaire, incarne la volonté, la vigueur, l'action, la rigueur et la réussite qui en découle.
Quand il marie tradition et maîtrise technique, c'est toujours pour le meilleur. 
Il suffit de goûter pour s'en convaincre."

Contactez-nousAbonnez-vous à notre newsletter